samedi 28 mars 2015

William Onyeabor

Inutile de présenter William Onyeabor, qui vient d'être réédité l'année dernière en grande pompe : des claviers incroyables, le Nigéria en ébullition, Kraftwek dans le golfe du Congo. Je n'en dis pas plus pour le kif : écoutez donc cette chanson qui vous rappelle que les vrais amis sont bien trop rares. Douze minutes de pur bonheur :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire